Connexion

Récupérer mon mot de passe

Forum

Agrandir le chat .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 81 le Mar 25 Avr 2017 - 17:10

Ils veulent généraliser le 80 km/h : aidez-nous à mener la contre-offensive !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ils veulent généraliser le 80 km/h : aidez-nous à mener la contre-offensive !

Message par exarider le Mer 22 Avr 2015 - 12:57

Madame, Monsieur,

> Les pouvoirs publics sont en train de finaliser un plan à grande échelle pour prendre les conducteurs en tenaille : baisser les limitations de vitesse, et installer des radars-pièges.

> Ils ont déjà commencé à tester en catimini leurs techniques d'arnaque un peu partout en France.

> Première technique de racket : déplacer un panneau ou un radar pour augmenter les flashs. C'est comme ça que près d'Orléans, un radar s'est soudain mis à flasher à 50 et non plus 70 km/h : ils avaient bougé le panneau de sortie du village pour le mettre derrière le radar…

> Autre technique : abaisser la vitesse près des radars. Exemple : 70 au lieu de 90 km/h pour le radar qui a le plus flashé en France en 2014. Résultat : 5,4 millions d'euros de racket à lui tout seul !

> Et quand un radar ne flashe pas assez à leur goût, même traitement ! Près de Dieppe, en Normandie, ils viennent d'abaisser la vitesse au niveau de l'un des radars qui flashait le moins en France, pour qu'il rapporte plus.

> Ca marche tellement bien que l'an dernier, les radars ont flashé plus de 20 millions de fois !

> Et on ose encore nous affirmer que les radars ne sont pas là pour récolter de l'argent ? Chaque année, la répression routière ponctionne 1,7 milliard d'euros aux conducteurs.

> Ce juteux pactole, le gouvernement a bien l'intention de le faire fructifier. Et pour ça, il veut abaisser la vitesse à 80 km/h sur les départementales et les nationales.

> Seule une mobilisation massive de tous les citoyens et conducteurs responsables, qui n'en peuvent plus de ce racket permanent sur les routes, permettra de faire barrage à ce projet scandaleux.

> Nous devons agir vite !

> Car en ce moment-même, le gouvernement est en train de mettre au point la prochaine étape de son plan pour taxer et pressurer au maximum les conducteurs avec les radars.

> Voilà comment ça s’est passé :

> L'année dernière, le gouvernement a essayé une première fois de faire passer un abaissement de la vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire.

> Au mois de juin, à force d'alerter et de mobiliser les Français, les membres de la Ligue de Défense des Conducteurs ont réussi à empêcher la généralisation du 80 km/h avec notre pétition "Non à la baisse des limitations de vitesse", signée par 1,5 million de personnes.

> Face à toutes ces pétitions, que je suis allée lui remettre place Beauvau, le ministre de l’Intérieur n’a pas eu d’autre choix que de faire machine arrière.

> Mais à peine un an après, le voilà qui remet ça sur le tapis. Au mépris de tous les citoyens qui lui ont fait part de leur opposition, au mois de mai prochain, il lancera sa grande "expérimentation" de l'abaissement de la vitesse à 80 km/h.

> Et il a tout prévu pour que cette fois-ci, son tour de passe-passe fonctionne :

> Il va abaisser la vitesse sur quelques routes. Puis il va nommer quelques personnes pour qu'elles décident, en regardant les résultats et en allant sur le terrain, si cette baisse de la vitesse est "efficace" ou pas.

> Et ces personnes, savez-vous qui c'est ? Ce sont des membres d'une instance appelée Conseil national de la Sécurité routière (CNSR). Des experts en la matière, pourrait-on penser, impartiaux et indépendants. Sauf que quand on regarde le pedigree de ces pseudo-experts, on peut s'attendre au pire.

> On y trouve par exemple :

> - un psychologue pour qui la voiture libère les "pulsions" qui sont en nous. Autrement dit, pour lui, nous sommes tous des bêtes sauvages et des fous furieux en puissance…

> - ou encore une présidente très connue d'une association anti-voitures, qui nous traite d'assassins à la moindre occasion, et qui fait le forcing auprès du ministre et dans les médias pour abaisser massivement toutes les limitations de vitesse.

> Au final, c'est le CNSR dans sa globalité qui milite depuis des mois pour le passage à 80 km/h !

> C'était déjà le CNSR, au moment des premiers radars automatiques en 2003, qui se "félicitait de l'installation des radars" et qui "engageait le Gouvernement à poursuivre cette politique".

> Et à l'époque, déjà, les pouvoirs publics nous avaient fait le coup de la pseudo-expérimentation, validée par la "caution scientifique" du CNSR….Résultat, il y a plus de 4 200 radars sur les routes de France aujourd'hui.

> Alors c'est sûr : si on laisse le champ libre au CNSR sur le terrain pour cette "expérimentation", plus rien ne pourra arrêter leur machine bien huilée. Et demain, c'est le 80 km/h qui nous attendra sur tout le réseau secondaire !

> C'est pourquoi tous ceux qui, comme vous et moi, ont besoin de leur voiture pour se déplacer, doivent se mobiliser d'urgence pour faire barrage à leur projet de généralisation du 80 km/h.

> Signez-vite la pétition de la Ligue de Défense des Conducteurs au ministre de l'Intérieur, et aidez-nous à agir sur le terrain pour tuer leur projet dans l'œuf !

> Sinon vous imaginez ce qui va se passer, si toutes les départementales et les nationales sont à 80 ?

> Non seulement on va rouler à la queue leu leu, comme des tortues…

> …mais surtout, on ne va plus pouvoir faire un seul trajet sans passer à la caisse !

> Le 80 km/h, ça veut dire :

> -2, 3, voire 4 fois plus de PV qu'aujourd'hui ;

> -Pertes de points à la chaîne, et pour beaucoup de conducteurs, l'obligation de faire un stage de récupération de points ;

> Sans parler des pertes de permis. Rendez-vous compte : aujourd'hui, ce sont déjà environ 240 000 personnes qui perdent leur permis chaque année. Et un tiers d'entre elles perd son emploi par la suite, alors que le taux de chômage explose dans le pays…

> Nous ne pouvons pas tolérer ça !

> C'est pour empêcher que ce cauchemar devienne réalité que nous devons absolument empêcher la mise en œuvre de ce projet d'abaissement de la vitesse à 80 km/h.

> La Ligue de la Défense des Conducteurs a élaboré un grand plan de contre-offensive, pour lequel j'ai besoin de votre soutien aujourd'hui.

> Voilà ce que nous avons prévu pour faire barrage à ce projet scandaleux, avant qu'il ne soit trop tard :

> Pour commencer, je veux envoyer des centaines de milliers de lettres-pétitions à Bernard Cazeneuve, pour lui montrer que les Français ne sont pas dupes de son "expérimentation".

> Mais surtout, nous allons, nous aussi, passer à l'action sur le terrain.

> Nous devons empêcher par tous les moyens le gouvernement et ses pseudo-experts de faire leur "cuisine expérimentale" dans leur coin, en délivrant les conclusions qui les arrangent sur le 80 km/h.

> Et pour ça, nous allons, avec votre aide :

> 1. Faire le siège du ministère de l'Intérieur, pour obtenir les modalités exactes de l'expérimentation.

> 2. Former notre propre groupe de contre-experts, pour ne pas laisser le champ libre aux pseudo-experts du CNSR.

> 3. Etre présents sur les zones-tests, et mobiliser les membres de la Ligue de Défense des Conducteurs, pour surveiller la manière dont cette opération est menée.

> 4; Envoyer des centaines et des centaines de milliers d'e-mails et de courriers à travers le pays, pour informer le plus de Français possible de ce qui se cache derrière "l'expérimentation" du 80 km/h.

> Pour organiser tout cela, notre équipe se démène au quotidien. Et avec ce plan de bataille, je le sais, nous pouvons forcer le gouvernement à renoncer à son projet de généralisation du 80 km/h. Ce ne sera pas facile, mais avec votre aide, c'est possible.

> Vous vous en doutez, pour mener à bien toutes ces actions, il nous faut aussi pouvoir les financer. Je dois pouvoir organiser les déplacements sur le terrain, diffuser par millions ce message et notre lettre-pétition pour contrer la propagande du gouvernement… Tout ça coûte cher. Et nous devons agir vite.

> Aussi, si vous avez la possibilité de faire un don à la Ligue de Défense des Conducteurs, ce serait une grande aide pour mettre en œuvre toutes les actions nécessaires à la réussite de notre contre-offensive contre le 80 km/h.

> N'oubliez pas que pour mener à bien ce plan de bataille, il ne faut sauter aucune des étapes que je vous ai détaillées ci-dessus.

> La première d'entre elle, c'est de signer notre lettre-pétition à Bernard Cazeneuve, pour lui dire que les Français ne veulent toujours pas du 80 km/h, et qu'ils ne sont pas dupes de sa soi-disant expérimentation.

> Mais la seule chose qui permettra vraiment de faire barrage à la généralisation du 80 km/h, c'est le déploiement de notre plan d'actions sur le terrain.

> Et ce plan, je ne pourrai pas le mettre en œuvre sans soutien financier de votre part.

> Je permets d'insister car nous allons avoir besoin de tenir bon pendant des semaines, voire peut-être des mois, contre le gouvernement, pour pouvoir faire barrage efficacement à son projet.

> Toutes les victoires que nous avons pu remporter jusqu'à présent - empêcher la généralisation du 110 km/h sur autoroute –là aussi, tout avait commencé par une "expérimentation !" – ou en juin dernier, quand nous avons empêché une première fois la généralisation du 80 km/h…

> …Toutes ces victoires, nous avons pu les obtenir uniquement grâce au soutien financier de conducteurs et citoyens responsables et engagés, tels que vous.

> Des citoyens qui, comme vous, refusent les manipulations scandaleuses opérées par les pouvoirs publics, et qui s'engagent à les combattre pour tous les moyens.

> Mais vous le savez : sans don, il n'y a pas d'action possible. Et c'est tout notre combat qui peut s'arrêter du jour au lendemain.

> Chez nous, pas de subventions qui tombent automatiquement chaque année. Et c'est d'ailleurs cette indépendance qui nous permet de lutter contre les abus des pouvoirs publics, pour défendre au mieux les intérêts des conducteurs que nous représentons.

> Alors, s'il vous plaît, aidez-nous à mener cette grande contre-offensive contre le plan du gouvernement d'abaisser les limitations de vitesse, pour piéger et taxer massivement les conducteurs. Cliquez ici pour atteindre la pétition puis la page de don de l'association, totalement sécurisée.

> Elle vous permet soit de faire un don par carte bancaire ou Paypal, soit de remplir un formulaire pour nous adresser votre don par chèque ou prélèvement.

> Vous pouvez choisir de donner 20, 30, 50 euros, ou même plus. Avec 30 euros, je peux lancer dès à présent le top départ de notre plan d'actions sur le terrain.

> Et dites-vous bien que quel que soit le montant de votre don, ce sera une aide précieuse pour faire barrage au projet du gouvernement de prendre les conducteurs en tenaille entre sa baisse généralisée de la vitesse et ses radars-pièges.

> Par avance, merci pour votre engagement à nos côtés.

_________________
[
avatar
exarider
Starpilote
Starpilote

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 48
Localisation : Pau (64)
Slider Préféré : Lourd
Date d'inscription : 04/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum